Les systèmes de voie tramways Kato et Tomix à l’échelle « N »

folder_openTests
comment1 Commentaire

Nos petits tramways sont prêts à circuler, mais sur quelles voies ?

Le club utilise deux familles de produits :

  • Système Kato, commercialisé sous la dénomination Kato Unitram. Les éléments disponibles sont tous à double voie avec chaussée intégrée. Le revêtement de la chaussée entre rails représente des plaques de béton et est d’un très bon aspect visuel. (Photo 1) Ce système ne permet que des tracés simples car en 2017 il n’existe qu’un seul type de géométrie courbe (double voie avec rayon intérieur et extérieur, 45° de déviation le rayon de la voie extérieure étant de 180 mm, ce qui est assez important). Croisement double voies à 90° et très belle déviation (aiguillages) de la double voie avec moteurs intégrés dans la chaussée, ainsi que des éléments droits de différentes longueurs. Il existe d’autre éléments de chaussée sans rails pour permettre la réalisation de carrefours et autres aménagements urbains. Les éléments se clipsent entre eux et les liaisons électriques sont très fiables.
  • Système Tomix, commercialisé sous la dénomination Tomix Wide Tram Track. Les éléments de voie avec chaussée intégrée sont plus variés que chez Kato. Il existe des éléments à double et simple voie et au moins 3 rayons de courbure différents ( 103mm / 140mm et 177mm). Comme il existe des coupons de rails disponibles dans différentes longueurs, le tracé des voies peut être assez varié. Disponibles également des aiguillages électriques de rayon 103 mm très pratiques pour des bifurcations dans des petits carrefours et un croisement à 90°. Le revêtement de la chaussée représente des pavés modernes (Photos 3 et 4). Il est également possible, si besoin, d’utiliser aussi des rails et aiguillages Tomix de plus grand rayon, mais il faudra alors fabriquer soi-même la chaussée à partie de plaques de forex ou autre. Les éléments se clipsent entre eux et les liaisons électriques sont très fiables.

Compatibilité des deux systèmes :

Basiquement les deux systèmes ne sont pas compatibles en raison de la géométrie des clipsages qui est différente et de la position des éclisses qui sont inversées d’un système à l’autre. Toutefois, pour un montage fixe, il est assez facile de raccorder un rail Kato à un rail Tomix en coupant les clips de montage et en changeant sur un élément le coté de montage de l’éclisse. Eventuellement un peu de colle pour solidariser les deux éléments (en remplacement des clips supprimés) et le tour est joué.

Juste une petite cale à prévoir sous l’élément Tomix qui est moins épais que l’élément Kato. En raison des différences de revêtement de la chaussée entre ces systèmes et pour des questions de visuel, il vaut mieux limiter le nombre de changement de système de voies au minimum indispensable.

Si vous souhaitez plus d’information sur ces produits et leur mise en œuvre, nous répondrons à vos questions avec plaisir.

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu