Arbres de fabrication asiatique

folder_openTrucs & Astuces
commentAucun commentaire

Les produits s’améliorent un peu plus tous les jours :

De nouvelles fabrications sont maintenant disponibles auprès des vendeurs, en particulier les vendeurs chinois sur eBay. La fabrication est beaucoup plus soignée. En particulier, les troncs sont recouverts d’une pellicule granuleuse qui est d’un effet plus réaliste que les fils torsadés de base. Les feuillages restent globalement les mêmes mais certaines fabrications proposent des feuillages qui ont un bien meilleur aspect. Si la peinture verte est trop brillante, il est nécessaire de repeindre un peu les feuillages avec un aérographe pour supprimer l’aspect brillant. Ces arbres sont malheureusement relativement plus chers sans être inabordables.

On peut également trouver des arbres nus, sans feuillage. Il reste à les terminer en y ajoutant les feuillages. Voir notre méthode à la fin de l’article. Autre nouvelles productions d’origine VietNam et disponibles sur eBay chez le vendeur vietnammodelsCes arbres ainsi que d’autres reproductions de produits végétaux sont très réalistes pour un prix très convenable.

Pour les petits budgets

Il est facile de trouver sur eBay France de nombreux produits de fabrication chinoise à des tarifs très bas. Nous en avons acquis quelque uns il y a quelques années.

Plusieurs tailles et formes d’arbres sont proposées et à toutes les échelles. Globalement ils sont plutôt petits pour l’échelle annoncée, mais vu les prix pratiqués, il est possible d’acheter plusieurs tailles et à plusieurs échelles et de faire le tri en fonction des besoins.

Les tarifs d’abord : variables bien sûr suivant les modèles mais on peut trouver 40 arbres de 80 mm de haut pour un prix de 10$ soit environ 7 euros. Il est difficile de trouver des arbres de plus de 12 cm.

Le produit ensuite: Il ne faut pas rêver, pour le prix, ce n’est pas comparable aux arbres produits par notre ami « Sylvia ».
Troncs et branchages sont constitués de fils torsadés selon le principe bien connu. Sur les branchages  sont collés des gros morceaux de mousse vert fluo (ou jaune, ou autre, il y a le choix). Comme en plus tous ces arbres sont envoyés en vrac dans un sachet plastique, ils arrivent plutôt écrasés et sans aucun volume.
Il y a donc du boulot pour les rendre aptes à être « mis en ligne ».
Nous avons cherché une ou des solutions. Après un brain storming éprouvant et des essais (il faut toujours en faire, on tombe rarement juste du premier coup), voici le résultat de nos modestes essais :

Méthode 1:

On garde la mousse d’origine et on surcharge avec du filet floqué (Heki) ou de la mousse (Auhagen).
Avantage : Ca va vite (1 à 2 minutes par arbre)
Inconvénient : Ca fait une grosse masse, peu aérée et peu gracieuse. Ca peut servir pour faire du volume (arrière-plan de forêt ou fond de décor). Pour un meilleur réalisme, il faudrait reteinter la mousse d’origine dans les tons du filet ou de la mousse rapportée. Pas forcément évident.

Méthode 2:

Cette méthode ne peut pas s’appliquer si les armatures sont en plastique (il fond quand on brule les feuillages). On enlève toute la mousse d’origine pour ne garder que l’armature métallique et l’habiller de filets floqués ou de mousse de bonne qualité et de bon rendu optique (mais ça, c’est à l’appréciation de chacun). Il est facile d’enlever la mousse avec un briquet ou une allumette. La mousse s’enflamme très facilement et brule en quelques secondes. Attention au risque de gaz toxique. A la fin, il ne reste que l’armature, sans aucun volume (conditions d’emballage déjà évoquées).

La photo ci-dessous montre l’arbre après cette opération.

Il faut donc reprendre un a à un toutes les branches pour donner du volume au futur arbre. C’est un peu long (5 minutes en moyenne). Pour l’habillage, nous avons testé deux techniques, toujours les mêmes d’ailleurs : le filet floqué (Heki) et la mousse (Auhagen). Nous trouvons le résultat assez satisfaisant car les arbres ont une ramure légère et aérée, assez jolie. De tels arbres peuvent être placés en premier plan.

Bilan: pour 60 arbres fabriqués selon la méthode 2, il faut compter environ 30 euros de matière première et 10 minutes maxi par arbre.
A chacun de voir si le jeu en vaut la chandelle.
Mais pour exercer des débutants de 7 à 77 ans, c’est super, car on peut reprendre l’arbre à l’infini si le résultat n’est pas satisfaisant et on obtient vite un excellent résultat qui encourage le néophyte à persévérer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Menu